Alevinage

Dans l’optique d’améliorer l’offre en alevins de qualité et en quantité suffisante, le MINEPIA a procédé au relèvement des plateaux techniques des stations aquacoles publiques en vue d’augmenter les capacités de production d’alevins. C’est ainsi qu’au courant de cette année, plus d’un million d’alevins ont été produits par les  stations publiques en 2016.

Concernant les fermes privées, le MINEPIA a appuyé quelques fermes pilotes qui, à travers le système de vulgarisation de fermier à fermier, appuieront à leur tour les fermes satellites. En plus de l’appui technique, le MINEPIA a contribué à la formation des producteurs d’alevins sur les nouvelles techniques de production. C’est ainsi que dans le cadre du Projet d’appui au développement de l’élevage du tilapia en cage au Cameroun, deux ateliers de formation des producteurs privés d’alevins (PPA) sur les techniques de production des alevins de tilapia monosexes se sont tenus à Yaoundé et à Bamenda. Au terme de ces ateliers, une cinquantaine de producteurs d’alevins ont été formés.

Toutes ces actions ont favorisé le renforcement des capacités des fermes privées et, par conséquent, de booster leur production. À titre illustratif, quelques fermes privées pilotes appuyées par le MINEPIA ont produit plus de trois (03) millions d’alevins au cours de l’année 2016.

Au cours de l’année 2017, le PPEA a relevé les capacités institutionnelles et les plateaux  techniques de 3 stations (Yaoundé, Eblowa et Logbaba), ce qui a permis de relancer la production d’alevins visant à  satisfaire les besoins immédiats des promoteurs, et aussi servir de cadre d’apprentissage pratique. Le taux de survie larvaire est passé de 20% à 60% en un an et 380 000 alevins ont été produites au niveau des 3 stations (50 000 à Yaoundé, 60 000 à Ebolowa et 270 000 à Logbaba) et mises à la disposition des aquaculteurs des 3 régions, représentant une production additionnelle annuelle de plus de 230 000 kg de poissons. En plus des 3 stations, le PPEA a sélectionné et appuyé 9 fermes partenaires (soit 3 fermes par région) afin d’accompagner le projet dans la production d’alevins. Ces 9 fermes ont produits 1 907 500 alevins en 2017.