grossissement

 

PRODUCTION DE POISSONS DE TABLE

Les principales régions de production aquacole se trouvent essentiellement dans les provinces de l’Adamaoua, du Centre, de l’Est, du Sud, du Sud-Ouest, du Littoral, de l’Ouest et du Nord-Ouest. Dans toutes ces régions, la production des poissons se fait en étangs de dérivation et en étangs de barrage. Bien que le gouvernement ait progressivement mis en place 22 centres d’alevinage  qui sont des structures de vulgarisation, la contribution du secteur de la pêche et de l’aquaculture, pris dans son ensemble, est inférieure à 1% du PIB. La production nationale de poisson est de l’ordre de 155 000 t/an : environ 85 000 t/an proviennent de la pêche maritime t/an ; 70 000 t/an de la pêche continentale ; et un peu moins de 1 000 t/an de l’aquaculture. Selon les sources, la production aquacole s’est située en 2006 entre 820 et 870 tonnes, principalement tilapia (Oreochromisniloticus) et silure (Clarias gariepinus). Cependant, les études sectorielles menées en 1992 ont évalué le potentiel piscicole annuel au Cameroun à plus de 20 000 tonnes en élevage extensif.rnrnActuellement, la production annuelle se situe autour 12 000 tonnes.